Présentation

Principaux objectifs du RFA en cette période de mise en place et de constitution du réseau.

Favoriser la mise en relation des acteurs académiques Français développant ou utilisant la FA. 

Favoriser les échanges, le partage des savoir-faire et de l’information du monde académique Français en FA. 

Mettre en lumière les savoirs, les actions et les réalisations des acteurs académiques Français développant ou utilisant la FA. 

Proposer des solutions concrètes pour diffuser la culture de la FA au sein du monde académique Français. 

Mettre en place des actions interdisciplinaires pour mettre en évidences les chaines de valeurs communes à la FA et aux différents domaines et métiers. 

Animer des groupes de travail sur des sujets spécifiques et innovants.

Relayer à la Direction de la Communication du CNRS les éléments mettant en valeur l’excellence du monde académiques Français dans le domaine de la FA.

Lien vers la plaquette du RFA

Réseau technologique tourné vers l’ensemble des activités et métiers qui pratiquent la fabrication additive.

Ce réseau est ouvert à tous les agents des unités du monde académique et cela quel que soit leurs métiers, statuts ou spécialités mais toujours en rapport avec les thématiques développées par ce réseau.

Thématiques ciblées :

  • Physique Nucléaire : Conception et réalisation de pièces pour les détecteurs et autour des accélérateurs. Possibilité de concevoir et de fabriquer des pièces complexes et des ensembles d’un seul tenant.
  • Physique : Conception et réalisation de pièces complexes pour tous types d’appareillages dans un large spectre de matériaux, polymères, métaux, céramiques…
  • Matériaux : propriétés physicochimiques, analyse des microstructures et caractérisation de surface de matériaux issus de la FA.
  • Compatibilité UHV de composants obtenus par FA Métal pour accélérateurs de particules : pression dynamique, désorption stimulée, production de particules secondaires et effets collectifs.
  • Biologie : Impression 3D pour la biologie (support 3D pour la culture cellulaire, microfluidique…), Bio-impression (microenvironnement 3D, hydrogel…).
  • Génie des procédés et de l’environnement : Conception et réalisation de structure complexes par FA (contacteurs gaz liquide, réacteurs échangeurs, mélangeurs statiques, etc..), dépôt sur poudre utilisée en FA et fonctionnalisation des objets imprimés par CVD (Chemical Vapor Deposition)
  • Microscopie : développement de portes échantillons et d’objet autour de la microscopie.
  • Électronique : Technologies FA au sens large (impression « couches épaisses ou minces », transfert…) pour le dépôt de matériaux (conducteurs, isolants, semiconducteurs…) et la fabrication de dispositifs électroniques (PCBs, antennes, capteurs…).
  • Développement logiciel : L’étude et le développement des chaînes de production numérique de fabrication additive comme l’élaboration de dispositifs expérimentaux mécaniques et électroniques.
  • Formations : Organisation de formations, type ANF, interdisciplinaires sur l’ensemble de la chaine de valeur de la FA ou plus spécialisées sur la conception (CAO), l’optimisation topologique, la fabrication de dispositifs électronique, la bio-impression …
  • Groupement de Recherche : Faciliter les prises de contacts pour leurs créations autour des thématiques de la FA.
%d blogueurs aiment cette page :